Amandine Marchier

Gard-Montpellier-Toulouse

Tous droits réservés @2019 Amandine Marchier

E.F.T.S.

, Vous souhaitez

 développer le  pouvoir d'agir des professionnels et des personnes accompagnées

faire de la participation des personnes accueillies un axe majeur de votre projet d'établissement ? innover dans vos pratiques ?

Dans ce but, je vous propose :

Formations

France

postures professionnelles : développer de nouvelles postures favorisant l'autonomie et l'expertise des personnes accompagnées

participation et développement du pouvoir d'agir: comment mobiliser les compétences, explorer les intentions des personnes, reconnaître les savoirs d'expérience, qu'est ce que la participation, créer les conditions qui permettent la participation

la qualité de vie au travail pour développer le pouvoir d'agir des professionnels

comment coopérer avec les familles : explorer et mobiliser concrètement les compétences des familles, travailler les représentations, travailler le regard famille/professionnels (dans les 2 sens), apprendre à voir autre chose que le problème

le Voyage de Vie : dans le cadre de l'insertion, l'orientation ou la reconversion professionnelle

Analyse de pratique

France - sous conditions

accompagner les équipes à trouver leurs propres solutions, outiller les professionnels, donner du sens à sa pratique, développer sa créativité, interroger et réfléchir sur sa posture, 

Conférences

Gard - Montpellier - Avignon

Les conférences participatives sont l'occasion de découvrir de nouvelles approches, de partager ses expériences pour développer son pouvoir d'agir.

Ateliers

Gard - Montpellier -Avignon

Ateliers à destination des personnes accompagnées pour développer son pouvoir d'agir dans le cadre de l'orientation, de l'insertion ou de la transition professionnelle.

Découvrir son potentiel, capitaliser sur son expérience, donner du sens à son parcours, se connaître pour être auteur et acteur de son parcours

Le Café ANAIS est un café associatif, social et solidaire qui favorise le lien social au travers d'activités.

J'ai participé à la création du Café, membre du CA, bénévole

cafe.reseauanais.fr

Pour entreprendre j'ai fait le choix de la Coopérative d'Activité et d'Emploi, la SCOP Mine de Talents car je partage leurs valeurs : l'humain au centre, la coopération plutôt que la concurrence.

www.minedetalents.fr

 
 

L'approche narrative

Offre de formation :

des approches innovantes

" Plutôt que réduire le problème, l'approche narrative s'attache en priorité à augmenter la personne

David Epston

L'approche narrative trouve son origine dans les travaux de deux travailleurs sociaux, Michael White et David Epston, respectivement Australien et Néo Zélandais. Influencée par le courant systémique de Palo Alto, cette pratique est relativement proche des approches centrées sur les solutions. Elle donne une vision optimiste des personnes. Les professionnels de l'accompagnement peuvent s'approprier des outils concrets directement applicables dans leur travail à condition d'adopter une posture professionnelle qui pose comme principe que la personne accompagnée a le savoir.

Il s'agit d'apprendre à percevoir la personne autrement qu'au travers de son problème.

Fondée sur une pratique de conversation sophistiquée, elle a pour objectif d'accompagner les personnes à être auteur de leur vie, condition préalable au développement du pouvoir d'agir.

Les postulats de l'approche narrative :

  • la personne accompagnée a le savoir, c'est elle l'expert de sa vie

  • la personne n'est pas le problème

  • l'importance de l'intention du professionnel

Dans quel contexte

  • travail avec les familles

  • médiation

  • isolement

  • insertion,orientation,reconversion

Quels bénéfices ?

 

pour les professionnels:

 -se connecter aux espoirs,intentions et valeurs que l'on souhaite honorer dans l'accompagnement

 -retrouver du sens au travail

 -changer de regard et s'émerveiller pour la personne accompagnée

pour les personnes accompagnées:

 -se reconnecter à ce qu'il y a de plus précieux pour elles

 -développer la confiance en soi

 -retrouver du pouvoir d'agir.

La démarche appréciative 

La démarche appréciative est une méthode de conduite du changement qui vise la reconnaissance de ce qui fonctionne, des talents et des compétences. Elle nourrit de nombreux besoins fondamentaux chez les professionnels : le besoin d'expression, d'écoute, de reconnaissance, de faire ensemble,de contribution et besoin de sens.

Dans quel contexte?

  • conduite de changement, gestion de projet

  • explorer la relation entre professionnels : équipes, hiérarchie, partenaires

  • explorer la relation au travail et à l'organisation

  • explorer la relation entre professionnels et personnes accompagnées

Quels bénéfices?

  • créativité

  • diminution voir absence de résistance au changement

  • reconnaissance

  • motivation

Le croisement des savoirs ( en cours avec ATD Quart Monde)

Le « Croisement des savoirs » est une dynamique permettant de créer les conditions pour que le savoir issu de l’expérience de vie des personnes qui connaissent la pauvreté puisse dialoguer avec les savoirs scientifiques et professionnels. Ces différents savoirs produisent une connaissance et des méthodes d’actions plus complètes et inclusives. Le croisement des savoirs, comme la participation,
n’est pas un but en soi.
La finalité est l’éradication de la pauvreté et chaque temps de croisement des savoirs a un objectif qui contribue à cette finalité.

Les Conférences familiales (en cours)

Ce sont des réunions organisées entre une famille qui rencontre un problème, son entourage proche et des professionnels du travail social. Le but est que la famille développe du pouvoir d’agir sur sa propre vie.

Pour quel type de situation ?

Lorsqu'une famille est confrontée à un problème qu’elle ne peut résoudre seule.

-protection de l'enfance, placement d'un enfant

-violences conjugales

-sortie de prison

-handicap etc...

Comment se déroule une conférence?

 

           1 ° phase de préparation avec un coordinateur qui rencontre les  membres de la famille, les prépare, met à plat les difficultés, partage les soucis communs. Cela peut durer deux mois. 


          2°  vient ensuite la conférence, en trois temps 

-avec tous les protagonistes : chacun se présente, donne ses informations et son avis sur la situation.

-puis la famille et son entourage se retrouvent seuls et délibèrent. Ils préparent leur plan d’action, avec l’aide, s’ils butent, du coordinateur.

-tout le monde se retrouve, discute du plan, de sa faisabilité, puis le ratifie. Trois à six mois plus tard, un bilan est fait.