Amandine Marchier

Gard-Montpellier-Toulouse

Tous droits réservés @2019 Amandine Marchier

Formation

Favoriser la coopération entre familles et professionnels

Dans le domaine de l’action sociale nombreux sont les publics qui sont accompagnés sans l’avoir demandé. Ils bénéficient de ce que nous appelons « l’aide sous contrainte». C’est le cas dans le cadre de la protection judiciaire de la jeunesse, de l’aide sociale à l’enfance ou encore de l’insertion sociale ou professionnelle avec les bénéficiaires du RSA. Dans ce cadre là, est il possible d'accompagner sans contraindre ? 

Traditionnellement, nous nous intéressons aux personnes par le biais de leurs histoires de problème ; les personnes sont enfermées dans leurs histoires de problèmes, ce qui peut créer des définitions identitaires et de la stigmatisation ( "ce sont des parents maltraitants" , " un alcoolique"...).

Nous entendons souvent dire que :

  • les problèmes viennent des personnes et les choses iraient mieux si elles «s’activaient», mettant ainsi l'accent sur la responsabilité des personnes.

  • la finalité de l’action sociale est réparatrice, voir les personnes comme des êtres passifs dont le rôle se limite à exposer leurs difficultés et les professionnels trouvent des solutions

  • les personnes sont considérées à travers leurs manques (ressources, logement, emploi)

  • la recherche de la compréhension (origine, cause) du problème néglige les aspects plus riches comme les ressources, valeurs, compétences, espoirs et ne fait qu’épaissir l’histoire de problème en lui donnant plus d'importance.

 

Objectifs

  • Développer et consolider une posture professionnelle dite "décentrée" qui favorise l’autonomie des personnes accompagnées

  • Reconnaître le savoir expérientiel des personnes accompagnées et valoriser leurs ressources

  • Permettre aux personnes de s'émanciper des discours stigmatisant, devenir Auteur de son histoire et de sa vie

  • Explorer les ressources à la recherche de ce qui est précieux

Public concerné

Cette formation s’adresse aux travailleurs sociaux et professionnels de l'accompagnement

Méthode

Présentiel

Exercices en sous-groupe

Partir des situations rencontrées par les professionnels, mise en pratique, jeux de rôle

Évaluation

  • Positionnement en amont de la formation pour recueillir les attentes des participants

  • Recueil des éléments prioritaires à traiter au regard des pratiques et du contexte professionnel

  • Évaluation finale (QCM, quizz sur les connaissances), évaluation de la qualité de la formation

  • Évaluation (3 mois) après la formation, évaluation de l’impact de la formation sur les pratiques

 

​Programme

I) Développer le pouvoir d'agir des personnes

 1. enjeux et définitions

 2. préoccupations éthiques et points de vigilance

 3. idées narratives et développement du pouvoir d'agir

II) Savoir être et posture professionnelle

  1. l’intention : permettre à la personne d’être Auteur de sa vie

  2. la posture « décentrée » : la personne accompagnée experte de sa vie, elle a le savoir

  3. la double écoute et les fines traces : s'intéresser à tout ce qui n'est pas le problème

  4. l'externalisation du problème : " décoller" la personne du problème

  5. le questionnement ou comment repérer, mobiliser et conscientiser les ressources des personnes

Modalités

Formation INTER : dans nos locaux

Formation INTRA : dans votre entreprise

Formatrice

Amandine Marchier

Formatrice

Educatrice spécialisée

Durée

2 jours

Tarif

1200€ la journée

Prérequis

aucun